Zoom ornithologique : La linotte mélodieuse

jeudi 31 mai 2018, 12h15

linotte

Le mois de juin est la saison des amours chez la linotte mélodieuse, mais connaissez-vous ce passereau ?

Plus connue à travers l’expression « tête de linotte », ce petit oiseau brun, à la poitrine rosée doit son nom à la linette (graine de lin) dont elle est friande.

Mais pourquoi « tête de linotte » ? Employée pour une personne très étourdie, cette formule serait liée à notre passereau qui installe son nid près du sol et le plus souvent, peu dissimulé, ce qui le rend plus accessible pour les prédateurs qui ne manquent pas de détruire sa nichée. Cette insouciance lui vaut alors l’utilisation péjorative de son nom dans le langage courant.

Quelques informations sur la linotte

En France, son habitat est très variable et dépendant de l’environnement. Elle recherche avant tout les espaces ouverts où domine une végétation herbacée de préférence basse, voire rase ou absente, parsemée de quelques buissons. Elle fréquente plus généralement la campagne cultivée où l’on retrouve jachère, labours, friches, vignobles… lieux propices au développement des  graminées et du colza qu’elle consomme en automne après la moisson.

C’est une espèce principalement granivore mais elle consomme de temps à autre, surtout en été, des insectes.

Une première ponte a lieu fin avril, composée en moyenne de cinq œufs. Une seconde lui succède au cours du mois de juin, qui sera en général suivie de pontes de remplacement (ceci jusqu’à la fin du mois de juillet) en raison de la fréquente destruction de sa nichée.

Présente dans le Loiret, n’hésitez pas à ouvrir l’œil ou à vous rendre à l’observatoire de l’Etang du Puits où « plus de 120 espèces d’oiseaux ont été recensées, dont 14 dites « patrimoniales » : le bruant des roseaux, le blongios nain, le héron pourpré, la linotte mélodieuse, le martin pêcheur, le pic-mar, etc… ».

Amoureux des oiseaux et de la nature ? Des observatoires vous permettront de les admirer

- Observatoire de l'Etang du puits

- Observatoire de Courpain

- Observatoire du Ravoir célèbre pour son nid de balbuzard pêcheur observable ce chez soi via la balbucam